Notre métier

S’il est un métier dont nous ne sommes pas peu fiers, c’est bien celui de vigneron. Faut dire qu’après quatre générations consécutives à fouler les galets de nos coteaux et à chérir nos vignes, que ce soit sous l’ardent soleil de Provence ou dans le couloir de son mistral, de Père en filles, nous sommes là, sécateur au poing.

Quel plus bel hommage pouvions nous attendre que celui du chant du vin de Delteil qui disait «Élever, créer le vin, quelle auguste fonction : il y faut les connaissances, les loisirs, les vertus les plus diverses et les plus rares.»

En résumé, un beau métier, un bon terroir, une belle histoire, le reste ne dépendait que de nous et c’est pour toutes ces raisons que nous avions très envie de vous le faire partager.